Improve Together, Continuous Improvement Community
Découvrez Improve Together, la communauté Slack dédiée à l'amélioration continue.
Rejoindre notre Slack
< Retour au blog

Quelle est la différence entre un Post-Mortem de projet et une rétrospective ?

Quelle est la différence entre un Post-Mortem et une rétrospective ?

L’amélioration continue est avant tout un état d’esprit. Et cela commence par un réflexe : tirer des apprentissages du passé.

La fin d’un projet ou la résolution d’un incident sont donc de bons moments pour devenir une meilleure équipe.

Avec des outils comme la rétrospective ou le post-mortem, vous pouvez : 

  • Revenir sur des événements passés

  • Tirer des apprentissages

  • Améliorer les processus de votre équipe

En utilisant ces réponses pour prendre action de façon régulière, vous enclencherez une boucle d’amélioration continue dans votre équipe et vous deviendrez de plus en plus efficace pour atteindre vos objectifs.

Dans cet article vous obtiendrez les réponses aux questions suivantes : 

  1. Qu’est-ce qu’une rétrospective d’équipe ?

  2. Qu’est-ce qu’un post-mortem de projet ?

  3. Post-Mortem ou rétrospective: lequel utiliser ?

  4. Comment faire une rétrospective avec mon équipe ?

Qu’est-ce qu’une rétrospective d’équipe ?

Une rétrospective est une réunion d’équipe récurrente. On discute ensemble de ce qu’il s’est passé pendant le dernier projet, le dernier Sprint ou la dernière itération. On tire des leçons de nos apprentissages, puis on bâtit ensemble un plan d’action.

“Une rétrospective est l'occasion pour une équipe de réfléchir et d'apprendre du passé dans le cadre d'une réunion structurée. L'objectif principal est d'inspecter la situation et de s'adapter à la réalité.”

- Aino Vonge Corry, Retrospectives Antipatterns

Le but d’une rétrospective est donc de permettre à l’équipe de s’améliorer en continu.

Il y a de nombreuses façons de récolter le feedback de son équipe. La plus courante est de poser ces trois questions :

  • Qu’est-ce qui s’est bien passé ?

  • Qu’est-ce qui s’est moins bien passé ?

  • Comment peut-on s’améliorer ?

Les discussions vont surtout se baser sur des données qualitatives. (feedback des membres de l’équipe).

Pour plus d’informations sur les rétrospectives, consultez notre guide complet des rétros Agile.

Et si vous voulez rentrer dans le vif du sujet, découvrez le modèle de rétrospective du Keep Drop Start.

Qu’est-ce qu’un post-mortem de projet ?

Un post-mortem est une réunion permettant de revenir sur le succès ou l’échec d’un projet. Le but est de découvrir ce qui vous permettra d’implémenter de meilleurs processus pour vos prochains projets.

Dans cette réunion, on commence par rappeler les objectifs et le scope du projet. Puis, les membres de l’équipe et les parties prenantes répondent aux questions d’un facilitateur.

Ces questions sont assez similaires à celles d’une rétrospective d’équipe, par exemple :

  • Qu’est-ce qui a bien fonctionné ?

  • Qu’est-ce qui a mal fonctionné ?

Ces discussions vont surtout se baser sur des données quantitatives. (coûts, métriques, KPI) 

Les post-mortems sont aussi appelés rétrospectives de projet. Vous pouvez utiliser un modèle de rétrospective comme le What Went Well pour animer des post-mortems avec votre équipe.

Post-Mortem ou rétrospective: lequel utiliser ?

La première étape est de déterminer l’intention derrière cette réunion, le pourquoi ?

Si un problème est survenu ou qu’un projet vient de se terminer, un post-mortem sera sans doute plus adapté pour comprendre ce qu’il s’est passé.

Si votre but est l’amélioration de l’équipe en continu, vous voulez sans doute faire une rétrospective.

Ensuite, demandez-vous ce que vous voulez tirer de cette réunion.

Si vous voulez avoir un rapport de ce qu’il s’est passé pendant le dernier projet, faites un post-mortem. Les discussions d’un post-mortem se basent surtout sur un aspect quantitatif, cela se prête donc mieux à la création d’un rapport.

Si vous souhaitez un plan d’action sur ce que l’équipe pourrait améliorer dans sa façon de travailler, la rétrospective est plus adaptée. En partageant leur feedback, les membres de l’équipe vont décider eux-mêmes des priorités et de comment les améliorer. Cela permet de créer une liste de points d’action.

Enfin, qui demande cette réunion et qui va y participer ?

Les post-mortems sont souvent demandés quand le management a besoin d'un rapport sur une situation. Le but de ce rapport est de communiquer le statut du projet ou de l'incident aux différents managers et partie prenantes. Il faut donc considérer que tout ce qui se passe durant un post-mortem de projet va être rendu public à toute l'organisation.

Une rétrospective quant à elle, est faite par l’équipe et pour l’équipe. Le manager ne doit pas forcément être présent. Les réflexions n’ont pas à être partagées à qui que ce soit en dehors de l’équipe. En revanche, le plan d’action peut être partagé.

Rétrospective ou Post-Mortem, le nom est peut-être différent mais l’intention reste la même : apprendre du passé pour devenir meilleur et s’améliorer dans le futur.

Comment faire une rétrospective de projet avec mon équipe ?

Le modèle de rétrospective Start Stop Continue dans Neatro

Préparer la réunion

La préparation de la réunion passe par la sélection d’un modèle de rétrospective. Pour une première rétro, je vous conseille de garder ça simple.

Un modèle classique comme le Start Stop Continue sera parfait pour commencer.

Dans ce modèle, trois sections : 

  • Ce que l’équipe doit commencer

  • Ce que l’équipe doit arrêter

  • Ce que l’équipe doit continuer

Briser la glace

Icebreaker Le Question Game par Neatro

Dans une rétrospective, créer un climat de sécurité psychologique est indispensable. Les membres de votre équipe doivent se faire confiance pour pouvoir partager librement.

L’équipe doit aussi se sentir connectée. Une façon simple et amusante d’y arriver est d’utiliser un Icebreaker, ou activité brise-glace.

Posez une question Icebreaker à chaque membre de votre équipe en guise d’introduction. Laissez la personne répondre, posez-lui des questions et encouragez les autres à intervenir.

Cela permettra de commencer votre rétrospective sur un ton détendu.

Notre outil de rétrospective Neatro permet à votre équipe de commencer une rétro avec le Question Game. Découvrez plus de 200 questions Icebreaker pour briser la glace et renforcer les liens entre les membres de votre équipe.

Collecter les idées

Écrire des commentaires dans le modèle de rétrospective Start Stop Continue par Neatro

Votre équipe est maintenant prête à commencer la rétro. Dans cette première étape, les membres de votre équipe postent leurs idées, commentaires ou remarques dans chaque section du modèle de rétrospective.

Il est important d’éviter l’effet de pensée de groupe, les gens ne doivent pas s’influencer en lisant les commentaires des autres.

C’est pourquoi Neatro masque automatiquement les commentaires pendant la phase de réflexion.

Regrouper les idées

Groupes et thèmes dans le modèle de rétrospective Start Stop Continue par Neatro

Votre tableau de rétrospective est rempli d’idées, le but de cette étape est de rendre ça plus clair. Regroupez les doublons et les idées similaires pour faciliter la lecture des sujets principaux. 

Puis, chaque personne présente ses idées et en discute avec l’équipe. 

Neatro vous permet d’associer des thématiques à chaque idée, facilitant encore plus la lecture de votre tableau de rétrospective.

Prioriser les idées

Le modèle de rétrospective Start Stop Continue dans Neatro

Les membres de l’équipe peuvent désormais voter sur les idées qu’ils jugent prioritaires.

Dans cette étape, je vous recommande d’utiliser la technique du dot-voting. Chaque membre de l’équipe va avoir un nombre de votes défini et va pouvoir les utiliser sur différentes idées.

Neatro masque automatiquement les votes pendant cette étape pour que les gens ne s’influencent pas entre eux.

Construire un plan d’action

Plan d'action dans le modèle de rétrospective Start Stop Continue par Neatro

Il est désormais possible de trier les idées par nombre de votes. Commencez par l’idée ayant récolté le plus grand nombre de votes et réfléchissez en équipe à des solutions pour résoudre le problème posé.

Une fois que l’équipe s’est entendue sur une solution, ajoutez-la dans votre plan d’action.

Je vous conseille d’utiliser un framework comme les objectifs SMART pour augmenter les chances de succès de vos solutions.

Neatro vous permet de trier et de filtrer automatiquement les idées sur lesquelles votre équipe doit se concentrer.

Évaluer la rétrospective

Sondage de retour sur temps investi (ROTI)

Il n’y a pas que votre équipe qui doit s’améliorer en continu, vos rétrospectives aussi !

À la fin de la rétro, récoltez le feedback de votre équipe avec un court sondage : le ROTI. Chaque membre évalue de 1 à 5 le retour sur temps investi de la rétrospective.

Neatro vous permet de récolter des commentaires pendant le ROTI et de générer un rapport de rétrospective.

Rétrospective d’équipe ou Post-Mortem de projet… au final, l’appellation a-t-elle une grande importance ?. L’important est de prendre le temps d’identifier ce qui a bien fonctionné, moins bien fonctionné, puis de toujours saisir les opportunités de s’améliorer en équipe.

Avec des questions simples comme celles du modèle de rétrospective Start Stop Continue, vous pouvez récolter le feedback de votre équipe et tirer ensemble des apprentissages.

C’est ces apprentissages qui vous rendront meilleurs et vous permettront de livrer de plus en plus de valeur à vos clients.

Alors à la fin de votre prochain projet, Sprint ou de votre prochaine résolution d’incident, n’hésitez pas à réunir votre équipe autour d’une rétro !

Découvrez les modèles de rétrospective de Neatro