Improve Together, Continuous Improvement Community
Découvrez Improve Together, la communauté Slack dédiée à l'amélioration continue.
Rejoindre notre Slack
< Retour au blog

Le rôle du Product Owner à la rétrospective de Sprint

Le Product Owner doit-il assister à la rétrospective ?

Vous avez peut-être entendu que la présence du Product Owner à la rétrospective de Sprint était facultative.

Au début des années 2000, la communauté Scrum n’était pas d’accord sur ce point et cela a influencé de nombreuses publications.

Aujourd’hui, en 2022, même si ces publications sont toujours présentes, la position du Scrum Guide est très claire.

Que dit le Scrum Guide ?

Le Product Owner, tout comme les Développeurs et le Scrum Master, fait directement partie de l’équipe Scrum. Il est responsable de l’optimisation de la valeur livrée par l’équipe.

Tous les membres de l’équipe doivent être présents aux différents événements du Scrum. Et cela concerne la rétrospective. La réponse courte est donc “Oui.”

En effet, avoir l’équipe entière présente aux rétrospectives va permettre d’ouvrir des discussions sur tous les aspects du dernier Sprint. C’est le meilleur moyen pour permettre à l’équipe d’inspecter ses pratiques et de planifier son amélioration.

Les bénéfices du Product Owner à la rétro

La rétrospective de Sprint permet à l’équipe d’être plus efficace pour délivrer de la valeur en continu aux clients. Et ça tombe bien car le responsable de la valeur livrée par l’équipe est le Product Owner.

Sa présence est donc importante car il est souvent le mieux placé pour donner du feedback sur la valeur livrée au dernier Sprint. Ce feedback pourra aussi concerner les Definitions of Done des différents éléments du Backlog.

Le Product Owner est également responsable de la gestion du Product Backlog. Si des incompréhensions ont freiné les développeurs dans leur travail, la présence du PO facilitera la mise au point du plan d’action.

Une rétro de Sprint sans PO ?

Bien entendu, ce n’est pas parce que le PO est absent qu’il faut annuler la rétrospective. Il existe même des solutions pour récolter son feedback en dehors de la rétro.

Même si le Product Owner ne peut pas participer aux phases de réflexion et de priorisation, utilisez un outil de rétrospective en ligne lui permettra de poster ses idées de façon asynchrone. Ses idées pourront ensuite être discutées et priorisées par le reste de l’équipe. Assurez-vous de partager le plan d’action et le rapport de rétrospective au Product Owner.

En cas de conflit entre le PO et le reste de l’équipe, le Scrum Master peut aussi proposer à l’équipe de faire une rétrospective sans le Product Owner. Cela a pour but de garantir la sécurité psychologique de l’équipe et de lui donner l’opportunité de comprendre comment résoudre cette situation conflictuelle.

Cette rétrospective ne doit pas remplacer votre rétrospective de Sprint, elle doit être considérée comme un événement à part entière. Le PO doit quand même être invité à la rétro du Sprint.

En conclusion

La présence du Product Owner est donc requise à chaque rétrospective de Sprint. Le PO fait partie de l’équipe et son feedback est indispensable pour qu’elle s’améliore en continu.

Bien entendu, comme toute règle, elle a ses exceptions. La réalité de votre équipe a l’ascendant sur ce que dit le Scrum Guide.

Le Scrum Guide a pour but de vous accompagner, pas de vous imposer des façons de travailler.

Car au final, c’est toujours à l’équipe de décider.

Découvrez les modèles de rétrospective de Neatro